Le mécanisme d'Anticythère dévoilé à Athènes

Data
Country: 
France
Media name: 
Le Monde
Author: 
Alain Salles
Media type: 
Journal
Publication Date: 
13/04/2012

A première vue, l'objet ne paie pas de mine. Une pièce de bronze verdâtre, entourée de petits fragments qui font apparaître des restes de cadran, de roues dentées, et des inscriptions. Elle faisait pâle figure auprès des trésors découverts au fond des eaux par les pêcheurs d'éponges en 1900, au large de l'île d'Anticythère, au sud du Péloponnèse : des statues en bronze et en marbre, des bijoux, des céramiques, gisant sous l'eau depuis le naufrage d'un navire destiné aux riches Romains, vers 70 avant J.-C.

Le mécanisme est d'ailleurs resté stocké à Athènes avant d'attirer l'attention du ministre de l'éducation, en 1902. L'aventure du mécanisme d'Anticythère commence, une énigme scientifique et archéologique qui va mobiliser des passionnés pendant cent ans. L'exposition sur le naufrage d'Anticythère, présentée pendant un an au Musée archéologique d'Athènes, est une consécration pour ces chercheurs, officiels ou amateurs, qui ont passé une partie de leur vie à essayer de comprendre et de déchiffrer cette drôle de machine, le clou de la présentation, avec la statue en bronze de L'Ephèbe d'Anticythère et une tête de philosophe, parmi les pièces remontées en 1900 ou, en 1976, par le commandant Cousteau.

Ordinateur antique

Le mécanisme... (la suite sur le site du journal)